Agustin Urzi, la pépite argentine qui affole l'Europe

Comme le Brésil, l’Argentine est l’un des terrains de chasse privilégiés par les recruteurs du monde entier. Depuis quelques mois déjà, plusieurs scouts suivent avec intérêt les prestations d’un certain Agustin Urzi. Né le 4 mai 2000, ce milieu...

Agustin Urzi, la pépite argentine qui affole l'Europe

Comme le Brésil, l’Argentine est l’un des terrains de chasse privilégiés par les recruteurs du monde entier. Depuis quelques mois déjà, plusieurs scouts suivent avec intérêt les prestations d’un certain Agustin Urzi. Né le 4 mai 2000, ce milieu offensif-ailier gauche est arrivé à Banfield en 2008. Un club où il a été formé et où il a gravi tous les échelons les uns après les autres. Et dix ans après son arrivée, le natif de Lomas de Zamora a fait ses grands débuts avec l’équipe professionnelle. C’était le 1er décembre 2018 à l’occasion d’un match de championnat contre Argentinos Juniors (défaite 1-0, 28 minutes jouées). Puis il avait enchaîné et terminé sa première saison avec les pros avec un bilan de 12 matches disputés. Le temps pour lui de trouver le chemin des filets à deux reprises.

Après avoir marqué son premier but le 4 mars 2019 face à l’Atlético Tucuman (défaite 2-1), il avait récidivé le 6 avril face aux Newell’s Old Boys (1-1). Suite à cela, il avait enchaîné avec la Coupe du Monde U20. Sélectionné avec l’Argentine, Agustin Urzi avait joué quatre rencontres durant ce tournoi, où son équipe avait été éliminée en huitième de finale par le Mali. À peine le temps de ressasser qu’il a participé en tant que titulaire aux Jeux panaméricains au Pérou avec la sélection U23 (4 matches). Une compétition remportée avec son pays, qu’il a aussi aidé à se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo il y a quelques semaines. Puis, l’Argentin de 19 ans a retrouvé son club pour débuter une nouvelle saison. Sa deuxième avec le groupe professionnel. S’il n’a pas trouvé la mire, Urzi a joué 20 rencontres toutes compétitions confondues cette saison.

Plusieurs clubs européens sont sous le charme

Des matches qu’il a pratiquement tous joués dans la peau d’un titulaire. Malgré son jeune âge, il est considéré comme l’un des talents à suivre de près. Le milieu offensif a de nombreuses qualités, dont la vitesse selon les observateurs. Et forcément, son talent a dépassé les frontières. Sous contrat jusqu’en juin 2023 à Banfield, l’espoir argentin attise les convoitises. C’est d’ailleurs lui-même qui a lâché le morceau lors d’un entretien accordé à TNT Sports et relayé par Marca. « Boca Juniors et le Racing ont communiqué avec mon représentant et avec le club. Qui d’autres ? L’Inter Milan, Benfica, la Roma, l’Atlético de Madrid aussi. La Fiorentina peut-être, la plupart d’entre eux venaient d’Italie. Et le reste, je ne m’en souviens plus. J’ai oublié. »

Mais si plusieurs clubs le suivent et sont intéressés visiblement par son profil, le jeune homme a déjà une préférence. « Ce serait un rêve de jouer en Major League Soccer (ligue américaine) et en ligue anglaise (Premier League). Avec mes proches, nous suivons beaucoup Manchester City. » Un club où il aimerait jouer avec son compatriote Sergio Agüero, si bien sûr il en avait l’opportunité. Un bel appel du pied donc de la part d’un Agustin Urzi dont la valeur est estimée actuellement à 9 millions d’euros par le site spécialisé Transfermarkt. Mais avec tous les prétendants qui se pressent à ses pieds, nul doute que Banfield tentera d’en tirer encore un meilleur prix. Affaire à suivre...

Let's block ads! (Why?)